Un aménagement de grenier en espace de vie et chambres, qui fait la part belle à la lumière, aux matériaux sains issus de matières premières renouvelables, et au matériau renouvelable par excellence : le bois .
Les économies d’énergie sont au programme : isolation performante et adjonction d’un chauffe-eau solaire à l’installation existante

 
Autres réalisations et projets

 

 

Caractéristiques:

 

-travaux sans apport d'humidité
-large utilisation du bois
-chauffe-eau solaire
-éco-ioconstruction
-lumière

 

 

 

 
  panneaux solaires

Note: montage en cours; d'autres photos vont suivre

- Le programme consiste en l’aménagement de deux chambres, d’une salle de bains et d’un séjour dans le grenier d’une ancienne ferme, ainsi qu’au réaménagement de l’espace séjour au rez-de-chaussée. Le living de l’étage est destiné à l’usage privé , l’écoute de musique dans une atmosphère sereine . Le réaménagement du living du rez a pour but de lui apporter plus de vie en lui offrant davantage de lumière et soleil.
-L’option au rez-de-chaussée est d’englober dans le séjour une ancienne chambre dont l’usage est devenu obsolète, ainsi que l’espace escalier vers l’aménagement de l’étage, ce qui permet la pénétration du soleil par le sud-ouest ainsi que de profiter de vues minimales et de la lumière du nord-ouest.
- L’aménagement de l’étage est conçu de façon à préserver la volumétrie existante (aménagement suivant les pentes de toiture jusqu’au faîte et maintien maximum d’éléments de charpente existants visibles. Il faut cependant tenir compte de la nécessité d’une isolation performante à réaliser en toiture, alors qu’il n’est pas question de toucher à la toiture et à la sous-toiture (menuiserite sans amiante) existantes. La lumière pénètre profondément par quatre couples de châssis de toit superposés.

-Des formes rectilignes ont été adoptées car privilégiées par les propriétaires des lieux, notamment pour des facilités d’ameublement, alors que la proposition initiale de l’architecte ne présentait que des rondeurs.

Images de synthèse, extraites de la 1ère proposition de l’architecte

L’isolation en toiture a été réalisée à l’aide de 15 cm de laine de lin + papier freine-vapeur + plaques de plâtre sans ajout de déchets d’industrie; les cloisons intérieures sont isolées de laine de lin. Les murs extérieurs existants, en maçonnerie pleine de 35 cm, sont isolés de 4 cm de liège.

vues du chantier: nouvelles ossatures, finition de l'isolation par freine-vapeur + plaques de plâtre

   

Dans l’ensemble de l’aménagement, l’usage du bois a été privilégié pour des raisons évidentes :
- Matériaux renouvelables par excellence, dont l’usage correspond au principe de l’éco-bio-construction.
- Légèreté pour les nouvelles cloisons implantées sur la dalle existante.
- Il correspondait au souhait du Maître de l’Ouvrage et de l’Architecte pour ce qui est de l’habillage de certaines parois et de l’ensemble du sol.
- L’ossature des cloisons est en sapin
- Le revêtement des parois intérieures verticales est en sapin peint avec une peinture blanche naturelle.
- Le plancher est en chêne massif du pays posé sur panneaux OSB, lui-même sur lambourdes en sapin .
- Les portes, de récupération, sont en pitch pin
- L’escalier est en hêtre.

 

 

Tout l’aménagement a ainsi pu être réalisé « à sec », sans adjonction d’humidité dans le bâtiment, gros avantage quand on sait que le bâtiment est resté occupé durant tous les travaux.. Pas de problème de condensation, maintien d’une atmosphère agréable.

Le bois de charpente existant a été traité de manière naturelle
Peinture naturelle partiellement pour les parois.
Huile naturelle pour les sols.

L’installation électrique a été étudiée de façon à préserver les espaces de repos de toute pollution électromagnétique (respect d’une zone neutre adéquate).

Divers :
- Douche : bac en inox sur mesure + caillebotis en bois .
- Chauffe-eau solaire sans anti-gel.
- Chauffage : à partir d’une installation existante, placement de radiateur de récupération en fonte.